Retour au blog

Clôture mobile de chantier: règles et solutions

La clôture de chantier doit posséder des caractéristiques bien spécifiques:

  • Facilité d’installation: de manière à réduire le temps nécessaire de pose et de retrait;
  • Dimensions compactes: pour optimiser l’espace de stockage, le transport, les phases de chargement et de déchargement;
  • Solidité et résistance: afin de garantir la sécurité nécessaire pour tous les employés que pour les piétons se trouvant à proximité du site de construction et pour se défendre d’éventuelles tentatives d’intrusion.

Le Plan d’Installation de Chantier (PIC) oblige les entreprises de bâtiment à sécuriser le chantier en entourant la totalité du chantier d’une clôture dans l’objectif d’en interdire l’accès aux personnes non-autorisées.

Il est essentiel de représenter dans le PIC, les clôtures qui ont été choisies pour le chantier en précisant:

  • le type de clôture choisie: Clôture en grillage métallique ou des clôtures en bacs aciers;
  • la hauteur de la clôture: en général au moins 2 Mètres;
  • la position et le nombre d’entrées piétonnes et de véhicules nécessaire pour permettre l’accès du personnel autorisé.

Nous soulignons que l’installation d’une clôture de chantier sur le domaine public nécessite une autorisation préalable. La demande d’autorisation doit être transmise à la Direction Gestion Voirie au moins 10 jours avant la date prévue pour la pose des clôtures ou de la palissade de chantier. Les clôtures devront aussi être dépourvues d’affichage et signalées de manière adéquate aussi bien pendant les horaires de jour que de nuit.

Autre point important: les clôtures de chantier devront être positionnées de manière à garantir l’accès aux piétons. Il est nécessaire de laisser un passage pour les piétons d’au moins 1,40 m de large, le long de l’installation. Si l’accès n’est pas possible, il faut prévoir un trajet sur le côté opposé de la rue, avec une signalisation provisoire réglementaire. Sur le chantier, il faut vérifier que l’accès des résidents, des commerçants et des véhicules ne soit compromis par la présence des clôtures.

Les clôtures de chantier, vues par Cavatorta France: Mobiclic

Mobiclic Cavatorta est une clôture mobile résistante et fiable, idéale pour délimiter et protéger des chantiers de construction et routiers.

Ce système innovant de clôture est constitué des éléments suivants:

  • des fondations en béton armé ou en PVC à haute visibilité;
  • des panneaux de grillage électro-soudé avec des mailles de forme rectangulaire, 3 plis horizontaux pour renforcer la structure et des pointes anti-escalade sur la partie du dessus;
  • des poteaux en acier profilé galvanisé à chaud.

Le système de clôture mobile Mobiclic se caractérise par sa grande simplicité d’utilisation. Ses dimensions compactes permettent par ailleurs d’optimiser:

  • les phases de chargement et de déchargement;
  • les coûts de transport;
  • les espaces de stockage: 150 mètres linéaires de panneaux traditionnels occupent 15m3 de volume.

Vous trouverez ci-dessous quelques instructions simples pour installer la clôture Mobiclic:

  • Positionner les socles à la bonne distance les uns des autres (chaque panneau mesure 2,40 cm);
  • Positionner les poteaux dans les socles en PVC ou en béton;
  • Accrocher le panneau sur la partie supérieure du poteau;
  • Accrocher le panneau sur la partie inférieure du poteau;
  • Accrocher le panneau sur la partie centrale du poteau. L’opération est vraiment simple: grâce au système d’encastrement, il suffit de 3 clics (en Haut, au milieu et en bas).
  • A ce moment-là, il est possible de procéder au blocage définitif des panneaux avec un système anti-intrusion et antieffraction à l’aide d’un câble, d’un crochet ou d’un cadenas.

La totalité de l’installation peut se faire par une seule personne. Les caractéristiques du Mobiclic se trouvent dans la page dédiée.

Sur le même sujet

Guide d’achat pour clôtures de vignobles et de vergers

On a assisté ces dernières années à une augmentation constante du nombre d’animaux sauvages. Leur présence s’est notamment intensifiée dans les zones de cultures situées à proximité des bois. La rapide urbanisation et le manque de prédateurs a favorisé le repeuplement d’espèces sauvages, notamment des ongulés. Cerfs, daims, chevreuils et sangliers causent des dégâts considérables […]

Lire la suite
Retour au blog

Inscription à la newsletter Cavatorta