Retour au blog

Archetipo: la nouvelle œuvre de Tresoldi

Archetipo, une œuvre onirique des plus singulières. Ce paysage visionnaire, élaboré grâce à une minutieuse broderie de fils métalliques qui se livrent à un dialogue ouvert avec la nature, a été créé en vue d’un événement grandiose en l’honneur de la famille royale d’Abu Dhabi. Une nouvelle fois, Edoardo Tresoldi nous offre un spectacle enchanteur. Le grillage métallique employé pour la construction de cette œuvre est, cette fois encore, signé Cavatorta.

L’artiste et son projet

Jeune artiste italien, Edoardo Tresoldi a grandi et a fait ses études entre Rome et Milan. Son style se distingue par l’utilisation de matériaux industriels, notamment le grillage métallique, pour créer des paysages, silhouettes et structures architecturales à la fois visionnaires et touchants. En 2016, il a donné une nouvelle vie à la très ancienne basilique paléochrétienne Santa Maria di Siponto, dans les Pouilles. Un projet grandiose réalisé avec les grillages métalliques Cavatorta. Cette œuvre a permis au monde entier de découvrir son style reconnaissable entre mille et, en janvier 2017, il figurait parmi les 30 artistes de moins de 30 ans les plus influents d’Europe selon Forbes. Nous vous faisons découvrir ici son dernier projet en date, l’incroyable Archetipo.

Edoardo a imaginé et réalisé Archetipo comme un espace scénique destiné à accueillir un événement grandiose organisé par la famille royale d’Abu Dhabi et auquel ont pris part quelque 1.900 hôtes prestigieux venus de tout le Moyen-Orient.

Pas moins de trois mois de travail auront été nécessaires à l’installation de l’œuvre réalisée par Tresoldi en collaboration avec Mootassem Elbaba et Marwan Maalouf du studio Designlab Experience de Dubaï. L’événement s’est déroulé à l’Abu Dhabi National Exhibition Center, dans un espace couvert de 7.000 m² où Tresoldi a donné vie à un paysage tout à fait unique mêlant structures architecturales entièrement réalisées avec les grillages métalliques Cavatorta et éléments naturels parmi lesquels arbres, plantes et étangs aux eaux cristallines.

Après cet événement, les structures de l’œuvre se sont vu offrir une nouvelle vie et ont été réinstallées séparément dans divers parcs, musées et universités de la capitale des Émirats arabes unis.

L’essence de l’œuvre

Un paysage absolu qui se développe selon un processus inverse: c’est dans l’espace imaginaire que la nature croît et évolue, en tentant de donner forme et matière aux visions humaines. Un dessin dans l’espace où l’architecture spectrale détermine la lecture des ordres de la nature, et qui repose sur de petites poésies visuelles où deux mondes qui se révèlent parallèles voient pourtant leur chemin se croiser. La nature est la synthèse du paysage, l’homme devient paysage à travers l’architecture.

Le terme « archetipo » possède plusieurs sens, tous profonds et puissants. Le premier qui nous vient à l’esprit en observant l’œuvre de Tresoldi est sans nul doute celui de modèle, architectural en l’occurrence, qui traverse les siècles sans rien perdre de son statut de référence absolue. Avec sa puissance expressive et ses formes, référence revendiquée à l’architecture classique, elle apparaît presque comme une interprétation visionnaire de la ville idéale de la Renaissance.

En l’analysant de façon plus poussée, l’œuvre nous évoque également le concept d’archétype dans son acception philosophique, tel que essence substantielle des choses. Archetipo de Tresoldi est un dialogue intense entre l’œuvre de l’être humain, synthétisée dans les formes immortelles de l’architecture, et l’œuvre de la nature, représentée par la végétation qui s’insinue dans l’espace, donnant ainsi vie à un jardin absolu. Le paysage est complété par le vol immobile des oiseaux, faits eux aussi de grillage métallique, qui traversent le ciel où un habile jeu d’ombres et de lumières dessine des formes géométriques d’une grande netteté et, en même temps, façonne des structures changeantes et évanescentes.

Les grillages Cavatorta, au cœur d’Archetipo

Cavatorta a eu le plaisir de collaborer avec Edoardo Tresoldi depuis ses débuts. Son parcours professionnel s’articule autour de défis toujours plus grands, plus ambitieux et plus complexes. Il a, pour ses œuvres les plus importantes, bénéficié de conseils spécifiques afin d’identifier au fur et à mesure les grillages métalliques les plus adaptés à ses projets et réalisations.

Après notre collaboration mémorable pour la majestueuse Basilique Santa Maria di Siponto dans les Pouilles, nous avons, pour Archetipo, choisi le grillage électro-soudé Esafort: en fil d’acier galvanisé, d’1,45 mm de diamètre, à maille carrée de 19 x 19 mm.

Ce projet aura nécessité 400 rouleaux d’Esafort, pour un total de 10.000 m² de grillage électro-soudé. Tresoldi a choisi Esafort pour ses caractéristiques particulières, notamment:

  • La géométrie parfaite de ses mailles
    qui s’exprime par des dimensions et des formes homogènes;
  • La qualité de la galvanisation
    La galvanisation forte est effectuée après la soudure selon notre procédé exclusif Galvafort Process. Ce traitement offre une résistance optimale à la corrosion et permet de recouvrir intégralement le fil de façon uniforme et homogène, garantissant ainsi un résultat irréprochable en termes d’esthétique et de fonctionnalité.
  • L’excellente résistance à tous types de manipulations, de torsions et de tensions mécaniques
    La parfaite adhérence de la couche de zinc protectrice au fil d’acier écarte en effet tout risque de lézarde.

Pour la première fois, Edoardo Tresoldi a eu l’opportunité d’exprimer son génie créatif au-delà des frontières italiennes pour créer une œuvre grandiose, tant en termes de taille que de pouvoir expressif. Nous sommes fiers d’avoir pu lui apporter notre contribution technique. L’excellence technique de nos grillages métalliques a, une nouvelle fois, permis à la beauté de s’exprimer pleinement.

Crédit photo
Les splendides images d’Archetipo sont l’œuvre du photographe d’architecture Roberto Conte.

Sur le même sujet

Etherea: la nouvelle œuvre d’Edoardo Tresoldi pour le festival Coachella

Etherea est la nouvelle œuvre d’Edoardo Tresoldi, réalisée pour les vastes espaces du Coachella Valley Music and Arts Festival:

Lire la suite

Cavatorta et la Basilique de Siponto signée Tresoldi

Une structure majestueuse et fascinante, entièrement constituée de grillage métallique. Nos grillages métalliques.

Lire la suite
Retour au blog

Inscription à la newsletter Cavatorta